Etape 2 : Vendredi 21 Juin

//Etape 2 : Vendredi 21 Juin
Etape 2 : Vendredi 21 Juin2019-06-22T00:02:36+02:00

ETAPE 2 : VENDREDI 21 JUIN
MOÛTIERS > LA NORMA
120,70KM – D+ 3355m

Résumé du Jour

Coup double pour Colin Stüssi

Colin Stüssi (Vorarlberg-Santic) a remporté, ce vendredi, la deuxième étape du Tour de Savoie Mont-Blanc (2.2), disputée entre Moutiers (Coeur de Tarentaise) et La Norma (Haute-Maurienne-Vanoise) sur une distance de 120,7 kilomètres. Il fait coup double en s’emparant du maillot jaune.

Trois coureurs ont des fourmis dans les jambes dès le départ de Moutiers : Jodok Salzmman (Maloja Pushbikers), Viesturs Luksevics (Amore & Vita-Prodir) et Davide Orrico (Team Vorarlberg-Santic). Mais ce dernier est distancé rapidement en raison d’une crevaison. Le duo de tête ouvre la route sur les pentes du col de la Madeleine. Derrière, les Arkéa-Samsic prennent leurs responsabilités en menant le peloton tout au long de l’ascension. A deux kilomètres du sommet, Jodok Salzmman part seul. Il passe au sommet de la Madeleine avec 30 » d’avance sur le Letton déjà actif la veille. Sur la ligne du GPM, le peloton pointe à 2’10 ». La descente vers La Chambre est ultra-rapide et des pointes à 100 km/h sont enregistrées.

Six coureurs sortent en contre dans le bas de la descente. Il s’agit de Colin Stüssi (Team Vorarlberg-Santic), Dylan Sunderland (Team Bridgelane), Justin Paroz (Akros-Thömus), Daan Soete (Pauwels Sauzen – Bingoal), Matthias Reutimann (Swiss Racing Academy) et Jérémy Bellicaud (CC Etupes). Ils reprennent l’homme de tête à Saint-Julien-de-Montdenis (km 66). Dans la traversée de Saint-Michel-de-Maurienne, le peloton accuse un retard de 2′ sur les fuyards. Avant Modane, Matthias Reutimann est distancé de l’échappée. La course se joue dans la montée vers Aussois. Colin Stüssi s’envole seul. Le Suisse ne sera jamais revu. Derrière, la grande bagarre a lieu. Chris Harper (Team Bridgelane) se montre comme le coureur le plus fort du peloton. L’Australien a repris le reste de l’échappée mais concède 11 » à l’arrivée au lauréat du jour.

A 26 ans, Colin Stüssi s’offre un succès marquant seize mois après sa dernière victoire, le classement général du Tour de Rodes (2.2), en Grèce. Cette année-là -en 2017-, il avait terminé 5e du Tour de Savoie Mont-Blanc après avoir pris la 3e place à Aussois le premier jour. Le Suisse a les épaules pour remporter cette 21e édition. Mais le programme est encore chargé jusqu’à l’arrivée finale à Saint-François-Longchamp. La journée de samedi compte deux étapes au menu. Celle du matin reliera Bessans à Saint-Martin-la-Porte (75 km). Celle de l’après-midi partira de Saint-Martin-d’Arc pour se terminer au sommet, au Karellis – Montricher-Albanne (44,7 km).

La Réaction du Vainqueur

Colin Stüssi (Team Vorarlberg Santic) : Vainqueur de la 2e étape – Leader du Général

« J’ai essayé car je me sentais vraiment fort aujourd’hui (vendredi). J’avais deux coéquipiers à l’arrière. Si je ne pouvais pas gagner, ils pouvaient aussi obtenir un bon résultat. J’ai pris une minute dans la deuxième montée. Je savais que si je gardais mon rythme, c’était possible. Dans la descente, j’ai perdu un peu de temps, et je savais que j’avais encore 30 ou 40 secondes jusqu’au dernier kilomètre. Mais je n’ai vraiment été sûr que dans les 500 derniers mètres car Chris Harper revenait fort. Il s’agit de ma plus belle victoire. L’équipe est forte mais on ne sait jamais sur une course comme ça. Si je n’ai pas les jambes dans les ascensions, ça peut vite être fini. Je suis déjà très content de glaner cette victoire d’étape. On verra ce qui se passe ce samedi. »

La Réaction du Meilleur Jeune

Jérémy Bellicaud (CC Etupes) : Meilleur Jeune

« Je voulais avoir un coup d’avance car je ne savais pas ce que je valais à la pédale face aux meilleurs. J’étais sûr qu’un groupe allait sortir dans la vallée. Ça n’a pas manqué. Malheureusement, nous n’étions que sept en tête. Ce n’était pas suffisant même si le vent était de dos. Les relais revenaient souvent. Nous n’avons jamais eu plus de deux minutes d’avance car le peloton contrôlait derrière. J’ai vu rapidement que Colin Stüssi était costaud. Il nous a distancés sans vraiment accélérer. Je fais le métier à bloc pour vivre des journées comme celle d’aujourd’hui. Ça m’a souri même s’il n’y a ni victoire, ni podium. Mais c’est une bonne place en Classe 2, ça remonte le moral. Ce n’est pas négligeable. »

Toutes les photos du jour

Etape

Complet
  1. Colin STÜSSI (Team Vorarlberg)
  2. Chris HARPER (Team Bridgelane)
  3. Pierpaolo FICARA (Amore & Vita)

Général

Complet
  1. Colin STÜSSI (Team Vorarlberg)
  2. Chris HARPER (Team Bridgelane)
  3. Pierpaolo FICARA (Amore & Vita)

Grimpeur

  1. Colin STUSSI (Team Vorarlberg)
Complet

Jeune

  1. Jérémy BELLICAUD (CC Etupes)
Complet

Sprint

  1. Michael VANTHOURENHOUT (Pauwels Sauzen)
Complet

Points Arrivée

  1. Colin STÜSSI (Team Vorarlberg)
Complet

Combiné

  1. Colin STÜSSI (Team Vorarlberg)
Complet

Equipe

  1. Team Vorarlberg Santic
Complet

Combatif

  1. Chris HARPER (Team Bridgelane)