Le Tour de Savoie Mont-Blanc se cherche un repreneur.

//Le Tour de Savoie Mont-Blanc se cherche un repreneur.

Le Tour de Savoie Mont-Blanc se cherche un repreneur.

Le Chambéry Cyclisme Organisation arrête le Tour de Savoie Mont-Blanc.

Nathalie et Patrice PION, chevilles ouvrières de l’évènement, souhaitent passer la main. Depuis maintenant 20 ans, le TSMB a grandi, gravi les marches une à une, et occupé les esprits des deux dirigeants du CCO. Aujourd’hui, il est l’heure pour eux de laisser l’épreuve prendre un nouveau départ. Cette décision difficile mais mûrement réfléchie intervient pour des raisons familiales et professionnelles, car n’oublions pas que Nathalie et Patrice sont bénévoles. N’ayant pas pour habitude de faire les choses à moitié, tant pour la sécurité de la course, que dans les prestations proposées aux partenaires, ou encore la reconnaissance des bénévoles, ils préfèrent transmettre les rênes de l’épreuve à quelqu’un capable d’assurer pleinement ses fonctions.

L’ambition étant de continuer à faire évoluer la course, il n’est plus possible de poursuivre l’organisation d’un évènement de cette ampleur sans passer par une professionnalisation. Si d’éventuelles pistes sont déjà en cours d’étude, l’avenir du Tour de Savoie Mont-Blanc est plus que jamais menacé. En effet, si aucun repreneur ne se manifeste, ce sera la fin d’une épreuve internationale phare du calendrier. Et pourtant, le Tour de Savoie Mont-Blanc va bien. Contrairement à d’autres évènements cyclistes ses finances et son organisation sont au beau fixe, et s’il peut compter sur une équipe de bénévoles fidèles, il est l’une des rares épreuves de Classe 2 à également employer un salarié à plein temps.

Pour Nathalie et Patrice, comme pour l’ensemble du Chambéry Cyclisme Organisation, c’est un déchirement que de se séparer de leur navire amiral, fruit de vingt années de travail… Depuis ses débuts, le Tour de Savoie Mont-Blanc a permis la révélation de nombreux champions sur ses routes, et parmi eux les plus grands du peloton : Romain BARDET, Thibaut PINOT, Warren BARGUIL, Guillaume MARTIN, David GAUDU, Dan MARTIN, Tejay VAN GARDEREN, Tim WELLENS, Enric MAS, Alexis VUILLERMOZ, Nicolas EDET, Maxime BOUET, Stéphane ROSSETTO, et bien sûr… le tout récent vainqueur du Tour de France 2019 : Egan BERNAL. C’est une véritable fierté pour l’ensemble de l’organisation d’avoir pu permettre l’éclosion de ces coureurs sur une épreuve réputée comme l’une des plus difficiles du calendrier international. On ne compte plus ceux qui ont gravi les échelons grâce au Tour de Savoie Mont-Blanc, passant des rangs amateurs au monde professionnel, des Continentales au WorldTour. Si le TSMB est un révélateur de talents ; c’est également un dénicheur de nouveaux tracés. On retiendra notamment la découverte des Lacets de Montvernier et du Plateau des Glières, parcourus en course pour la première fois en 2007 et 2014, avant d’être empruntés par d’autres épreuves comme le Tour de France.

À ce jour, le Chambéry Cyclisme Organisation n’a qu’une priorité : trouver un digne successeur pour le Tour de Savoie Mont-Blanc.

Nathalie et Patrice remercient l’ensemble des bénévoles et partenaires qui leur ont fait confiance et les ont accompagnés dans cette belle aventure, et vous donnent rendez-vous sur les évènements du CCO.

By |2019-08-09T12:34:46+01:009 août 2019|home|Commentaires fermés sur Le Tour de Savoie Mont-Blanc se cherche un repreneur.