CHRIS HARPER EN ROUTE VERS LES SOMMETS

/, home, peloton/CHRIS HARPER EN ROUTE VERS LES SOMMETS

CHRIS HARPER EN ROUTE VERS LES SOMMETS

Il n’y a pas eu photo. Chris Harper a écrasé le Tour de Savoie Mont-Blanc 2019. L’Australien a marqué les esprits et affolé les recruteurs tant il était fort pendant les quatre jours de course. Mais derrière, d’autres coureurs ont confirmé ou se sont révélés. A l’image de l’expérimenté Pierpaolo Ficara et du jeune Jérémy Bellicaud, qui accompagnent le grimpeur de Bridgelane sur le podium final.

CHRIS HARPER VERS LE WORLDTOUR

Chris Harper ne va pas faire de vieux os au sein de la formation Continental Bridgelane. Vainqueur du Tour de Savoie Mont-Blanc avec la manière, l’Australien va rejoindre sans aucun doute le WorldTour dès la saison prochaine. Pendant le week-end, son directeur sportif Franky Van Haesebroucke a été contacté par sept formations de l’élite mondiale ! « C’était un joueur de tennis par le passé. Il ne court que depuis quatre ans. Une fois qu’il a commencé le vélo, ses résultats dans les tests étaient incroyables. C’est un coureur avec un grand avenir. Ce n’est pas quelqu’un qui peut gagner le Tour de France, mais il peut aider les grands leaders dans les cols », rapporte le Belge. En 20 ans, rarement un coureur aura assommé de telle manière l’épreuve.
A 24 ans, son avenir s’annonce radieux. S’il s’engage avec une formation WorldTour, il sera le quatrième lauréat de rang à rejoindre l’élite mondiale après Enric Mas, Egan Bernal et Riccardo Zoidl !

PIERPAOLO FICARA BEAU JOUEUR

A 28 ans, Pierpaolo Ficara découvrait le Tour de Savoie Mont-Blanc. Le retrouver sur le podium final n’a rien de surprenant. En début de semaine, il avait pris la 7e place du Mont Ventoux Dénivelé Challenge, nouvelle épreuve du calendrier professionnel. 6e à Moutiers -au sprint-, 3e à la Norma, 9e aux Karellis et 2e à Saint-François-Longchamp, il s’est montré particulièrement régulier tout au long des quatre jours de course. Mais il n’a pas pu rivaliser avec Chris Harper. « J’étais venu pour gagner le Tour de Savoie Mont-Blanc mais il était trop fort. Je suis content de mon résultat », assurait-il dimanche soir au moment de quitter la Maurienne. Le sociétaire d’Amore & Vita-Prodir restera comme l’un des premiers italiens à avoir brillé sur le TSMB.

PARI REUSSI POUR JEREMY BELLICAUD

Jérémy Bellicaud s’est livré à un contre-la-montre pour participer au Tour de Savoie Mont-Blanc. Le Charentais s’est cassé la clavicule le 5 mai dernier et il a tout fait depuis pour être au départ d’Aix-les-Bains. Il a repris la compétition début juin contre l’avis de ses médecins qui souhaitaient le voir plus patient. Le sociétaire du CC Etupes a finalement eu « toutes les planètes alignées » pendant les quatre jours du TSMB. Vendredi, il a pris un temps d’avance sur les favoris en prenant l’échappée sur la route de la Norma. Sa 4e place dans la station mauriennaise l’a parfaitement lancé. Il a ensuite confirmé à la « pédale » lors des deux autres arrivées au sommet. 6e aux Karellis et 3e à Saint-François-Longchamp, il s’est offert la 3e place du TSMB 2019. Le grimpeur de 21 ans, souvent freiné par des blessures, a réalisé sur les routes savoyardes sa plus grande performance. « C’est comme si c’était une victoire. Cette place a une saveur quand même particulière. J’ai pas mal galéré ces derniers temps. Je sors la tête de l’eau », dit-il. Désireux de rejoindre le peloton pro, Jérémy Bellicaud a marqué des (gros) points sur le TSMB.

By |2019-06-27T20:21:41+01:0027 juin 2019|equipe, home, peloton|Commentaires fermés sur CHRIS HARPER EN ROUTE VERS LES SOMMETS