Le TSMB a 20 ans : Le numéro de Warren Barguil

/, home/Le TSMB a 20 ans : Le numéro de Warren Barguil

Le TSMB a 20 ans : Le numéro de Warren Barguil

Le Tour de Savoie Mont-Blanc fête ses 20 ans en 2019. L’occasion de revenir sur des moments qui ont marqué l’histoire de notre épreuve. Nouveau rendez-vous avec la victoire d’étape de Warren Barguil en 2012.

Warren Barguil se jette au sol ce samedi 16 juin 2012. Le Breton est épuisé après avoir réalisé un « numéro » lors de la 2e étape du Tour des Pays de Savoie, disputée entre Neydens et Bourg-Saint-Maurice (159,5 km). Son échappée en solitaire restera dans l’histoire de notre épreuve.

Warren Barguil est l’une des tête d’affiche du Tour des Pays de Savoie 2012. Il en est déjà à sa troisième participation (3e et 4e d’étapes et 19e du général l’année précédente). Mais le Morbihannais est en retrait sur la première étape qui se termine au Plateau de Solaison. Il termine à la 12e place de l’étape à 3′ de Stéphane Rossetto, qui prendra le pouvoir d’entrée pour plus le lâcher. « Je suis un peu déçu de mon étape, mais je n’étais pas non plus très très loin. Je pense que je me suis entraîné trop tard en montagne. Du coup, cela ne m’a pas vraiment profité », confie-t-il.

Au départ de Neydens, le coureur de l’équipe de France Espoirs est donc revanchard. Il prend place dans une échappée de 17 coureurs. « L’entente était plus ou moins bonne mais ça allait encore comme nous étions beaucoup. Je n’ai pas voulu rouler trop fort dans les premiers GPM afin de garder le maximum de coureurs avec moi pour rouler dans la vallée. Nous sommes partis à deux dans le Col de la Forclaz avec Jonathan Fumeaux (Atlas Personal-Jakroo). J’ai vu qu’il n’était pas très bien avant le Cormet de Roselend, je suis parti tout seul dès le début du col. J’ai démarré un peu trop vite. Après, j’ai géré mon effort. J’ai essayé de me reposer un peu quand c’était possible. J’ai tout donné dans le dernier GPM (Les Moulins, NDLR) ».

Warren Barguil vient alors d’obtenir l’une de ses plus belles victoires. « C’est dur de faire mieux ! Ce matin, Théo Vimpère (CM Aubervilliers 93) m’a envoyé un message pour me dire que j’allais faire une échappée au long fleuve aujourd’hui. Je lui ai répondu, « pourquoi pas » ! », racontait-il à l’arrivée.

3e le lendemain au Mont-Cenis, le Breton finira à la 2e position du classement général final.

Warren Barguil terminera en fin de saison meilleur coureur amateur français, à tout juste 21 ans. Depuis, il a remporté des étapes sur le Tour de France et la Vuelta.

By |2019-05-01T19:44:15+02:001 mai 2019|equipe, home|0 Comments