Le TSMB a 20 ans : Egan Bernal écrase la concurrence

/, home/Le TSMB a 20 ans : Egan Bernal écrase la concurrence

Le TSMB a 20 ans : Egan Bernal écrase la concurrence

Le Tour de Savoie Mont-Blanc fête ses 20 ans en 2019. L’occasion de revenir sur des moments qui ont marqué l’histoire de notre épreuve. Nouveau rendez-vous avec Egan Bernal, lauréat de l’édition 2017 après avoir écrasé la concurrence.

A 22 ans, Egan Bernal est déjà l’un des meilleurs coureurs du monde sur les courses par étapes. Cette saison, il a terminé 3e du Tour de Catalogne, 4e du Tour de Colombie et a surtout dominé Paris-Nice. Il aurait dû être l’un des grands favoris du Tour d’Italie mais le Colombien du Team Ineos (ex-Team Sky) s’est fracturé la clavicule. Arrivé l’an passé dans le WorldTour, il a de suite trouvé sa place au sein de la surpuissante formation anglaise. Ceux qui ont suivi de près le Tour de Savoie Mont-Blanc 2017 ne peuvent pas être surpris.

Absent de la liste des engagés, Egan Bernal est l’invité de dernière minute de cette 19e édition. Pro chez Androni depuis 2016 et son arrivée chez les Espoirs, il est le grand favori du TSMB même s’il a à peine 20 ans. Le Sud-Américain a déjà des références mais il passe à côté de la première étape disputée entre la Lèchère et Aussois. Il termine 10e à 1’54 du Belge Jimmy Janssens. « Je n’ai pas bien négocié cette ascension de l’Iseran, confie-t-il alors au site DirectVelo. Je n’ai pas senti le bon coup et je suis arrivé en bas de la dernière difficulté avec beaucoup de retard sur les tous premiers. J’ai quand même pu faire une belle dernière ascension vers Aussois et j’ai repris pas mal de temps sur beaucoup de concurrents. J’ai récupéré suffisamment de temps dans les derniers kilomètres pour être encore dans le coup au général ». Bien vu.

Egan Bernal débute sa remontée dès le lendemain. Il s’impose en solitaire à Cluses après s’être envolé dans la dernière ascension. « J’ai pris pratiquement une minute sur les poursuivants. Je me sentais bien. J’ai simplement essayé de bien gérer mon effort surtout sur le haut de l’ascension. J’ai réussi à aller jusqu’au bout et j’en suis super content » apprécie-t-il.

Le lendemain midi, l’Autrichien Stephan Rabitsch s’empare du maillot jaune à Saint-Michel-de-Maurienne suite à une échappée. Egan Bernal est alors 5e du général à 2’29. Il est le grand favori du contre-la-montre en montée de l’après-midi. Il ne déçoit pas. Egan Bernal assomme la  concurrence. Le Colombien a mis 29’48 pour monter vers la station mauriennaise. Le 2e, Harm Vanhoucke, termine à 40 secondes. Il s’empare même du maillot jaune ! « C’était un super chrono pour moi avec des pentes très difficiles. Gagner sur un exercice comme celui-là est quelque chose de spécial pour moi. A vrai dire j’avais travaillé et préparé ce contre-la-montre de façon très sérieuse. J’ai vraiment suivi les instructions de mon entraîneur au pied de la lettre et on peut dire que c’est aussi grâce à ça que je gagne. L’idée était de vraiment garder un bon coup de pédale aérodynamique sur les premiers kilomètres mais je ne pouvais plus le faire sur les dernières pentes car c’était plus difficile et surtout, j’étais mort (rires). Mais j’y suis allé à l’orgueil sur les derniers kilomètres et je me suis battu avec ce qu’il me restait de forces. Ma première victoire d’étape m’avait aussi fait du bien et donné de la confiance. Etant donné les écarts qu’il y avait au général, je suis surpris de prendre le maillot. Tout reprendre sur le chrono, c’est plus que je ne l’espérais. Faire coup double, c’est impressionnant pour moi ».

Au général, au départ de la dernière étape, il possède 26 secondes d’avance sur Stéphan Rabitsch. Le coureur d’Androni-Sidermec ne compte plus qu’un seul équipier. Ce dernier sera très rapidement distancé. Peu importe, c’est Bernal en personne qui roulera une grande partie de l’étape en tête de peloton. Le jeune prodige repart de Moutiers avec la tunique jaune. Il était de très loin l’homme fort de ce Tour de Savoie Mont-Blanc. Impressionnant.

Crédit photo : Clic Clac Photo

By |2019-05-15T20:11:37+02:0015 mai 2019|equipe, home|0 Comments