Clément Russo : « J’aime monter des cols »

/, home/Clément Russo : « J’aime monter des cols »

Clément Russo : « J’aime monter des cols »

Clément Russo est l’un des hommes forts de la formation Arkéa-Samsic. Début mai, le coureur formé à Charvieu-Chavagneux IC et à l’EC Saint-Etienne Loire s’est offert le Tour de la communauté de Madrid (2.1). L’Isérois de 24 ans a ainsi obtenu son premier succès chez les professionnels. Candidat au Tour de France, Clément Russo découvrira du 20 au 23 juin prochains le Tour de Savoie Mont-Blanc (2.2). L’occasion de faire le point avec l’ancien Champion de France de cyclo-cross.

TSMB : Comment juges-tu ta première partie de saison ?
Clément Russo : Ça se passe pas trop mal ! L’an dernier, j’avais débuté tard ma saison,  en mai,  en raison d’une blessure. Cette année,  j’ai pu attaquer dès le 31 janvier à Majorque. J’ai ainsi découvert des courses. Il m’a fallu un temps d’adaptation. J’ai pas mal couru notamment en Belgique. A partir de Paris-Roubaix,  j’ai senti que ça allait de mieux en mieux. J’ai même pu gagner une course !

T’attendais-tu à t’imposer en Espagne ?
En me rendant à Madrid (2.1),  j’espérais plus gagner une étape que le général. Mais en fait c’est presque mieux de remporter le général ! Nous avons peu l’occasion de le faire pendant une saison. C’est toujours un soulagement de s’imposer,  que ce soit chez les jeunes ou chez les pros. Ça permet d’être plus serein et d’être plus ambitieux. On sait qu’on peut gagner, on se dit : « pourquoi pas le refaire ». Ça donne encore plus de détermination. Maintenant,  j’espère gagner une course en levant les bras.

Pourquoi pas dès ce ce week-end ?
Ça serait l’idéal ! (sourires). Nous sommes une équipe bretonne alors ça serait parfait de lever les bras ce week-end à Plumelec ou aux Boucles de l’Aulne. Je me sens en bonne condition mais je ne mets pas de pression particulière. Ça peut être un autre coureur de l’équipe également.

Tu découvriras du 20 au 23 juin le Tour de Savoie Mont-Blanc !
Ça sera en effet une découverte. Je suis du Nord-Isère. Je connais donc bien le secteur. Je serai plus ou moins à domicile pendant les quatre jours de course. Je n’ai pas le profil idéal pour cette course mais j’aime bien monter des cols. J’ai eu des échos sur l’édition 2019. Il y a certaines étapes abordables pour moi. S’il n’y a pas 5000 mètres de dénivelé,  je peux faire quelque chose sur une étape. Une semaine plus tard, il y aura le Championnat de France. Le Tour de Savoie Mont-Blanc peut être une très bonne mise en jambes.

Le Tour de Savoie Mont-Blanc pourrait t’ouvrir les portes du Tour de France…
Comme tous les coureurs de l’équipe, j’ai envie d’y participer. C’est encore un peu tôt pour savoir si j’y serai. Il faut rester sérieux ces prochaines semaines. Je vais disputer des belles courses d’ici le Tour de France. Je dois montrer que je suis capable d’y être, que j’ai ma place. Mais je reste concentré sur les épreuves à venir, à commencer par celles de ce week-end en Bretagne.

Crédit photo : Freddy Guérin – DirectVelo

By |2019-05-31T13:46:02+01:0031 mai 2019|equipe, home|Commentaires fermés sur Clément Russo : « J’aime monter des cols »