Les 20 ans du TSMB : La revanche de Thibaut Pinot

/, home/Les 20 ans du TSMB : La revanche de Thibaut Pinot

Les 20 ans du TSMB : La revanche de Thibaut Pinot

Le Tour de Savoie Mont-Blanc fête ses 20 ans en 2019. L’occasion de revenir sur des moments qui ont marqué l’histoire de notre épreuve. Premier rendez-vous : la victoire de Thibaut Pinot à la Toussuire sur l’édition 2009.

Au départ de Chambéry, ce vendredi 18 juin 2009, Thibaut Pinot est – déjà – l’une des attractions du Tour des Pays de Savoie. Le Franc-Comtois sort à peine des rangs Juniors mais il s’est construit une belle réputation chez les jeunes et a réussi ses débuts chez les amateurs. La génération 90 des Pinot et Bardet découvre le « TPS » qui est pour la première fois inscrit au calendrier international.

LE MAILLOT BLANC POUR COMMENCER

La première étape qui se conclut à Saint-Jean-de-Maurienne est particulièrement nerveuse. Même si elle ne comprend pas de difficulté majeure, elle permet à Ben Gastauer (Chambéry CF) de prendre une option au classement général. Thibaut Pinot prend lui la 4e place, à 1’30 du Luxembourgeois. Le sociétaire du CC Etupes précède d’une trentaine de secondes le peloton arrivé pour la 13e place.

Le lendemain, au départ de Scionzier, Thibaut Pinot affiche un grand sourire. Il s’élance avec le maillot blanc de meilleur jeune et rêve de le troquer avec la tunique jaune 130 kilomètres plus loin, à Saint-François-Longchamp. Mais dans la montée finale vers la station mauriennaise, Pinot est rapidement distancé. Mirco Saggiorato s’impose, Ben Gastauer consolide sa première place, Romain Bardet prend la 4e position et prend le maillot blanc pendant que l’Erbaton sombre. Il arrive à une anonyme 19e place, à 7’26 du Suisse.

UNE SEULE SAISON CHEZ LES AMATEURS

La déception est immense. Thibaut Pinot s’était mis beaucoup de pression ce jour-là. Il connaît l’un de ses premiers échecs. Mais loin d’être abattu, il entend prendre sa revanche le lendemain lors la dernière étape disputée entre Saint-Jean-de-Maurienne et la Toussuire. « Je voulais me rattraper aujourd’hui, lâchait-il à l’arrivée au site DirectVelo. Je n’étais pas surveillé alors j’ai pu partir tôt. J’ai fait la majeure partie du travail dans la montée de la Croix-de-fer, et le Belge (Eijssen) a beaucoup roulé dans la Toussuire. Au début de la montée finale, je n’étais pas super mais ça allait mieux sur la fin. Le Belge a fait une belle montée. Il ne s’est pas écrasé. Il a attaqué aux 500 mètres. Je me suis fait la peau pour revenir, aux 200 mètres ».

Il se dit « très content » d’avoir atteint son objectif initial : remporter une étape. Mais Thibaut Pinot a déjà un mental de gagneur. « Je préfère gagner une étape que faire quatrième au général. Je suis quand même déçu de ne pas avoir été bien hier », reconnaît-il alors. Le Haut-Saônois achèvera l’épreuve en 8e position du général. Il ne le sait pas encore mais il ne reviendra jamais sur le Tour des Pays de Savoie. Auteur d’une deuxième partie exceptionnelle avec notamment un succès au Tour du Val d’Aoste, il se voit proposer un contrat chez la FDJ. Dix ans plus tard, Thibaut Pinot évolue toujours au sein de la formation française. Il est devenu l’un des meilleurs coureurs au monde.

Thibaut Pinot lève les bras sur le Tour des Pays de Savoie 2009.

Crédit photo : Yam Photo

Thibaut Pinot fait partie depuis plusieurs saisons du Top 10 Mondial.

Crédit photo : DirectVelo

By |2019-04-17T18:46:06+02:0017 avril 2019|equipe, home|0 Comments